Un nuovo accordo Ramoge firmato a Monaco

a ramogepol.jpg

Il 23 novembre scorso, nell'ambito della 45a commissione tripartita RAMOGE (Francia-Monaco-Italia) è stato siglato, dopo due anni dall'accordo della collaboazione dei tre Stati, il nuovo piano RAMOGEPOL per regolare la lotta contro l'inquinamento accidentale delle coste del Mediterraneo.

Presenti alla cerimonia Paul MASSERON, Consigliere del governo monegasco per gli Affari Interni, il Vice-Ammiraglio Yann TAINGUY d'Escadre , intervenuto come prefetto marittimo francese del Mediterraneo e Giuseppe ITALIANO, in rappresentanza del Ministero dell'Ambiente italiano. Il bilancio dell'incontro nel comunicato che segue

Cette réunion à laquelle assistaient les représentants des trois Etats signataires de cet Accord (Monaco, France et Italie) fut l’occasion de dresser le bilan de ces deux années d’activités, qu’il s’agisse de la gestion intégrée des zones côtières ou de la prévention et lutte contre les évènements de pollution. Des travaux qui ont également permis de définir les orientations stratégiques qui détermineront les prochaines activités des groupes de travail pour les deux prochaines années. Ces deux années ont été marquées par la réalisation d’une nouvelle version du plan RAMOGEPOL pour la lutte contre les pollutions marines accidentelles en Méditerranée, qui prend en considération les nouvelles dispositions en vigueur en Italie et en France. En effet, en 2010, des nouveaux plans d’intervention différenciant les niveaux d’intervention selon le type d’urgence, locale ou nationale, ont été mis en oeuvre en Italie. Par ailleurs, en France, la Zone de Protection Ecologique dans laquelle se trouvait la Zone d’intervention du plan RAMOGEPOL a été caractérisée en Zone économique en octobre 2012. De plus, le plan a été enrichi de deux annexes informatives, l’une précisant les modalités de sollicitation de moyens d’urgence extérieurs à la zone RAMOGE, et la seconde indiquant les modalités d’utilisation des dispersants en vigueur dans les trois pays. A l’issue de la Commission, ce nouveau texte a été signé par M. Paul Masseron, Conseiller de Gouvernement pour l’Intérieur pour le Gouvernement Princier, M. Giuseppe Italiano du Ministère de l’Environnement pour le Gouvernement Italien et le Vice-Amiral d’Escadre Yann Tainguy, Préfet maritime de la Méditerranée, pour le Gouvernement français.

La Préfecture maritime de la Méditerranée a annoncé à l’occasion de la Commission qu’elle allait organiser en 2013, dans le cadre des mesures préparatoires au plan d’intervention, deux exercices de coopération en matière de lutte antipollution : un exercice d’état major, au printemps, suivi à l’automne d’un exercice antipollution dans les bouches de Bonifacio.

La Présidence de la Commission RAMOGE, assurée pendant cette biennale par Mme Marine de Carné, du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de L’Energie en France, a été remise, pour les deux prochaines années, à M. Renato Grimaldi, Directeur Général pour la Protection de la Nature et de la Mer au Ministère de l'Environnement italien. M. Renato Grimaldi a tenu à exprimer son enthousiasme de poursuivre cette coopération régionale réussie et très concrète.